mardi 6 mai 2008

Le choix [elle se lève du pied droit !]


Les scouts, un modèle sarkozyste pour la France.


Alors, tu t'es couchée vieille chienne aux pieds du petit maître.
Il fallait donc te crier dessus, te rappeler ton rang de bâtarde pour te soumettre.

Non pas t'offrir un coussin neuf que tu pourrais choisir, non pas t'assurer que tu pourrais décider toi-même des croquettes, non pas caresser tes vieux reins fatigués, te redonner de la fierté.

Il fallait donc te promettre d'en baver encore.
Faut-il que tu les aimes les coups, pour t'allonger devant celui qui déjà te battait et te battra demain. Vieille carcasse décharnée, amaigrie de privations, te voilà donc offerte, indécente et putassière.

Tu as montré les crocs encore, soulevé tes babines d'un souvenir immuable. Contre la France qui vit des allocs et du RMI, contre les chomeurs qui choment, contre les pauvres qui s'accumulent, tu as ressorti tes vieilles haines d'antan.

Comme ça sent bon tout ça, 1929 et le renouveau patriote ; la crise économique qui se profile au loin, si loin sous les balcons des possédants. Et le peuple, parlons-en du peuple réuni sous les banières à conspuer les miséreux.

Tu vas la respecter à présent la main de l'Ordre Nouveau dans ce Nouvel Occident. Aveuglée, assourdie, ignorante du réel, tu n'as voulu entendre que celui qui parlait simple. Ruinée par les plus riches, tu as préféré finalement ne pas écouter tes enfants aux yeux brillants, ne pas répondre à leur désir d'avenir et leur fermer ta porte.

ZONKABOSSER CÉFÉNIAN…

[ceci était mon article du 7 mai 2007 au lendemain de l'élection de Sarkozy].

7 commentaires:

  1. Kikalu l'excellent dossier sur Le Point Comment une génération a brisé la suivante : ça mérite plus que des réflexions !Débats avancés !

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas joli-joli d'être mauvais joueur comme ça...

    RépondreSupprimer
  3. L'amer me tue... j'ai mal à la tête.

    RépondreSupprimer
  4. Ditaur,

    Ta gueule.

    Didier,

    Mauvais joueur... Avais-t-il tort ?

    RépondreSupprimer
  5. Une question subsidiaire et légère comme une plume : De quelle humeur est-on lorsque l'on se lève du pied droit ? Les petits matins grincheux et tristes sont attribués au pied gauche... Or, si l'on se reporte à l'anatomie, le coeur est à gauche, alors pourquoi être si désagréable ? De plus, quand par mégarde, le pied gauche glisse sur un excrément canin (le quotidien urbain), on s'en félicite car la chance nous accompagne ! Pied gauche et pied droit marchent ensemble, ils sont indissociable car dans le cas contraire il pourrait être diagnostiqué un pied-bot ! Sans compter que tout en étant pieds-noirs, on peut utiliser un pied-de-biche, en marchant à pas de loup, pour visiter un pied-à-terre entouré d'un jardin fleuri de pieds d'alouette et de pieds de loup. Bien sûr la morale voudrait qu'on se retrouve pieds et poing liés dans un panier à salade plein de poulets... Sans devoir se jeter aux pieds de quelqu'un ni être bête comme ses pieds, il vaut mieux alors avouer avoir mis ce casse sur pied afin de vivre sur un grand pied étant donné la conjoncture sociale difficile.

    En bref, sans être mise en aucune manière au pied du mur, ni perdre pied, c'est au pied levé tout en retombant sur mes pieds que ce matin, j'ai pris mon pied en lisant l'article de M.Poireau, à l'humour caustique mais non revanchard et que, sans le vouloir, j'ai peut-être mis les pieds dans le plat (involontairement).
    C'est à pieds joints et au petit pied (36 Fillette) que je termine mon com avec une citation de Boileau "Est-ce au pied du savoir qu'on mesure les hommes?"

    PLUMEAU SUR PIED (sans piedestal)

    RépondreSupprimer
  6. Fanette : j'irais voir, merci !

    Didier Goux : mauvais joueur ? Mais je reconnais sa victoire au contraire. Je ne vais quand même pas bondir de joie ! Sans compter que pour l'effet que ça a eu, j'avais un peu raison quand même... :-)

    Ellie : la rage tue aussi...
    :-)

    Plumeau : et bien tu es en forme ce matin ! Mon article a trouvé chaussure à son pied avec ton commentaire (bien qu'un peu trop gentil !)
    :-)

    RépondreSupprimer