vendredi 10 octobre 2014

Le contrôle [Chacun son tour]





Le débat sur le contrôle des chômeurs est assez pratique pour faire un peu de mousse médiatique. Pendant qu'on discute de ceci, on ne parle pas de cela. Par exemple, des 41 milliards d'euros lâchés par le gouvernement pour plaire au Medef qui ne font l'objet ni de mesure de vérification et encore moins de contrôle.

C'est aussi une manière de suggérer aimablement que ces feignasses se la coulent douce au lieu d'aller travailler. Comme je l'ai déjà dit, nous sommes dans un système qui ressemble à un dîners de cons à variables multiples. Chaque matin, tu obliges des milliers de personnes à partir à la recherche d'un emploi quand tu sais pertinemment que seuls quelques dizaines de places seront disponibles. C'est tellement stupide et misérable que je me demande qui de TF1 (la chaîne la plus proche du zéro™) ou de M6 en fera la première une télé-réalité.

Mais puisque l'idée est lancée en haut lieu, amorçons le mouvement. Que les chômeurs acceptent et encouragent ce contrôle actif. Que chacun et chacune d'entre vous à la recherche d'un emploi appellent chaque jour Pôle-Emploi pour se renseigner sur les offres disponibles. Que chacun et chacune d'entre vous qui souhaitez bosser aillent faire la queue chaque jour chez Pôle Emploi pour exiger d'être reçus.

Que chaque chômeur démontre par l'absurde que s'il y a une chose à contrôler dès aujourd'hui, ce sont les moyens mis en œuvre par les gouvernements successifs en France pour leur permettre de se réinsérer dans le monde du travail. Chaque jour, des milliers de chômeurs qui se présentent physiquement chez Pôle Emploi pour se faire contrôler, voilà de quoi faire une jolie mousse médiatique.

On y va ? Tu fais quoi, ce lundi ?


8 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci. Il suffirait qu'on s'y mette tous pour faire exploser le système ! :-)

      Supprimer
  2. Coluche : "On dit qu'il y a trois millions de gens qui cherchent du travail ? C'est pas vrai... de l'argent leur suffirait" !!!

    Il avait raison, Coluche. Il faut donner DE L'ARGENT AUX SANS-EMPLOI-FIXE (SEF) pour qu'ils s'organisent une nouvelle vie. 95% d'entre eux, s'ils en avaient les moyens, deviendraient auto-entrepreneurs (artistes, artisans ou autres) et sortiraient de l'ornière…

    Ce foutage de gueule et ce mépris constants qui visent à obliger les SANS-EMPLOI-FIXE (SEF) à se coltiner ce boulot à plein-temps qui consiste à "chercher un emploi" inexistant a assez durer. Et puis, qui veut un boulot de merde payé au lance-pierre ?

    Nous avons TOUS cotiser à un moment ou un autre à la cassette de l'UNEDIC. L'argent des allocations chômage est LE NÔTRE, ce n'est pas une aumône qu'on nous accorde. QU'ON LE DONNE AUX SEF !

    Il est temps d'investir dans l'HOMME, de valoriser et de sponsoriser (financer) sa CRÉATIVITÉ et son INTELLIGENCE, au lieu de le maintenir dans la posture de la proie (l'esclave) des entreprises. Chaque homme et chaque femme peut gagner sa vie en mettant en œuvre des solutions nouvelles pour une société nouvelle, plus solidaire, plus fraternelle. Ce ne SONT PAS les entreprises qui créent les richesses : CE SONT LES HOMMES ET LES FEMMES !!! Ce sont EUX la richesse.

    Note : Je préfère le terme « sans-emploi-fixe » qui est juste et reflète la réalité, plutôt que le terme "chômeur" qui sous-entend GLANDEUR ou, pire, FAIGNASSE !

    Une nouvelle structure sociale est possible : http://bibicabaya.com/2014/08/05/un-fondement-pour-une-nouvelle-structure-sociale/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez d'accord.
      Nous continuons à vivre dans une société structurée autour du CDI en tant que norme alors que ce n'est plus un" réalité sociale ! :-)

      Supprimer
  3. Je ne suis pas certain que le personnel de Pole Emploi verrai cela d'un mauvais œil, perso je le propose à toutes les personnes que je vois dans l'asso ou j'interviens et qui n'ont pas de job.
    "Allez tous les jours à Pole Emploi, si vs n'y trouvez pas de job, vs aurez toujours cette explication à leur donner en cas de tentative de radiation".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'était pas une idée contre le personnel Pôle Emploi qui, pour ce que j'en connais, aimerait faire bien plus pour les chômeurs. c'était bien une idée contre l'Etat qui ne fournit pas les moyens de cette mission ! :-)

      Supprimer
    2. OK moi non plus, j'y ai bossé et c'est ce que je proposais

      Supprimer
  4. Je reçois les commentaires par mail de manière tout à fait aléatoire. Ça ne s'est pas arrangé Blogger…

    RépondreSupprimer