mercredi 30 avril 2008

Happy end (je suis un optimiste !)


La chaussure de Cendrillon [source]


Emprisonnée à 18 ans, violée par son père à de nombreuses reprises, enceinte et mère sept fois de ces coïts forcés, séparée de trois de ses enfants et enfermée avec les autres sans jamais voir la lumière du jour (on se demande si le plus enviable, ce n'était pas le bébé mort-né !) et finalement libérée à 42 ans !

Conclusion : tout est bien qui finit bien, comme dans les contes !!!

6 commentaires:

  1. Je crois que l'histoire est finie depuis bien longtemps. Sans compter qu'il y a une jeune fille de 19 ans qui n'a jamais vu la lumière du jour et qui est à l'agonie dans un hôpital....

    RépondreSupprimer
  2. Zoridae : il y a un moment où cela dépasse tellement l'acceptable qu'il ne reste que l'humour…
    :-)

    elmone : merci ! :-)

    RépondreSupprimer
  3. Tu fais dans le fais divers, maintenant ?

    RépondreSupprimer
  4. Je trouve qu'elle n'a pas trop à se plaindre : elle aurait pu en plus être droguée ET de gauche...

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas : non mais en fait, j'ai repris ici un commentaire écrit à chaud chez Mag ! A le relire, j'y trouvais un peu d'humour acide comme j'aime ! :-)))

    Didier Goux : oui, ou ministre d'un truc à la con sous un gouvernement Fillon ! :-]

    RépondreSupprimer