mardi 9 mars 2010

Les semailles [arrosage intégré !]

i need to feel your hands all over me par RosieHardy



Les femmes sur internet, sont toujours prêtes à l'amour. Elles sucent des bites à pleine gorge et adorent se faire mettre de partout par des queues énormes, parfois par plusieurs en même temps. Elles crachent de la salive entre deux cris de plaisir et sourient en recevant des giclées de sperme en pleine face.

Elles aiment tant le mâle qui est en nous qu'elles ne peuvent s'empêcher de lui tâter le matériel en toute occasion. Le zob est le hobby des bobos qui forniquent en plein champ. Rasées du pubis mais terriblement naturelles dans leur sexualité, jusqu'à n'aimer se faire pétrir qu'en levrette au milieu des forêts.

Des maris prêtent avec un bonheur contagieux, leur épouse aux amis de passage. Ils offrent d'essayer la bouche et tous les orifices puis se font liposucer les accessoires par l'épouse d'un autre. Ils prennent un tas de positions d'athlète multirécidiviste et liment des heures et des heures durant. Jamais ils ne débandent ni ne jouissent contre leur volonté et ce malgré toutes les stimulations humides que de très jeunes femmes leurs prodiguent, parfois à plusieurs en même temps.

Des bourgeoises se tapent des ouvriers du gaz parmi les dorures et le marbre, des milfs embrassent à pleine bouche de grands blacks sur-membrés sur des canapés en cuir naturel, des cougars se font brouter le minou par des minets au drugstore et même les plus adipeuses femelles trouvent de quoi combler leur grand appétit de la chose.

Il n'y a qu'à cliquer ici ou pour découvrir en haute définition, tous les ébats de la planète. A croire qu'une bonne partie de l'humanité passe son temps à se défoncer par tous les trous. Un milliards de coïts cumulés et parfois par des gens du même sexe, vous imaginez l'orgie.

Bien entendu, dans la real life, il en va tout autrement.

Des solitaires attrapent froid, des regrets ensemencent les pensées, la fatigue ensevelit les membres et la simple chaleur d'une tasse de café apaise notre besoin de sensualité.

On frappe la chair pour des colères contre soi. On prend de force, encouragé par des refus et des pleurs. On omet l'attention qu'on doit à son simple prochain. On s'insulte, on s'oublie, on s'efface dans la grisaille d'un jour le jour. On routine, on remet.

On tombe enceinte sans que la pensée n'ait inventé d'enfant.
On vit sans se poser ce genre de questions. On perd un amas de cellule que l'imaginaire avait affublé de dimensions humaines. On achète une maison, on revend la voiture, on fabrique du futur. On trime des heures et des heures durant sans jamais détrimer.

On se regarde en souriant et on s'aime…

elle, deux ans à peine]

40 commentaires:

  1. Excellent!
    Je note pour mon billet du Samedi!
    ;^)

    RépondreSupprimer
  2. T'aurais du t'arrêter au 5ème paragraphe ! c'était très bien ;)

    RépondreSupprimer
  3. dadavidov : ah oui, le retour au réel, n'est ce pas ! :-))

    RépondreSupprimer
  4. FalconHill : merci ! :-))

    nekkonezumi : ah ? Bon… :-))

    [Je sens qu'il faut varier un peu mon commentaire, j'essaie ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  5. Je vais me la passer sous l'eau froide et je reviens.

    RépondreSupprimer
  6. Nicolas : pense à t'essuyer, il ne faut pas d'eau sur le clavier ! :-))

    RépondreSupprimer
  7. ... je te ferais remarquer -et cela, même si ma peau de bébé dit le contraire- que j'ai quand même un peu plus de deux ans...

    (pfff... t'es con !)

    RépondreSupprimer
  8. Mademoiselle Ciguë : ah ?
    :-)))

    [Je n'ai aucun doute sur mon propre taux de connerie, c'est clair ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  9. Moi non plus... On devrait correspondre !

    RépondreSupprimer
  10. Super ! Inconscient, amusé et amoureux.

    RépondreSupprimer
  11. Sais même pas quoi dire là... Ca retourne un texte pareil...
    Un bel hommage à savourer dans l'ordinaire de la vie....

    RépondreSupprimer
  12. C'est vrai que c'est un bon texte.

    Puis-je te suggérer néanmoins que tu passes beaucoup trop de temps sur internet ? :) ça va te vriller la perception du monde...

    RépondreSupprimer
  13. Et puis, dans la réalité, elles sont pas un peu chiantes les gonzesses.

    (tout à l'heure, dans la rue, une affiche de magazine porno, me rappelle plus le titre, juste l'accroche : "La poupée qui dit toujours OUI !") classe non ?

    RépondreSupprimer
  14. jolie construction,
    du corps vers le sentiment (l'esprit ?)
    de l'animal vers l'humain
    en tant que bourgeoise bien nourrie, je préfère la deuxième partie :-)

    mais surtout, surtout ... cerise sur le gâteau, qui d'un coup d'un seul libère toute l'émotion, la dédicace "à elle..."

    RépondreSupprimer
  15. balmeyer : merci !
    Je ne suis pas vraiment inconscient, je ne pense pas… :-))

    Jeffanne : merci aussi !
    :-))

    Dorham : Merci ! Oui tu peux le suggérer mais en réalité, non ! Il se trouve que deux textes qui se suivent en parlent mais c'est un hasard ! J'ai aussi une vie réelle ! :-))

    Dorham : les gonzesses sont un peu chiantes, c'est pour ça qu'on les aime un peu !

    Ah la poupée qui dit OUI !!!! :-))))

    lambda : tu as bien lu, ton commentaire est juste !
    Je n'ai pas construit ainsi mais le résultat est là !
    :-)))

    RépondreSupprimer
  16. Dorham

    amusant ... amusant...
    chiantes les gonzesses... on peut le dire...
    chieurs les mecs ... on peut le dire aussi...
    échange de bons procédés... non ?

    RépondreSupprimer
  17. Y en a qui cultivent et arrosent le jardin.
    Toi tu t'occupes bien de ton poireau.

    RépondreSupprimer
  18. Jeffanne : vive la parité ? :-)))

    Peuples : respire, respire ! :-))

    BiBi : merci ! :-))
    [Le jardinage, une des mamelles de la blogosphère ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour M. Poireau,

    Nan-mais-sans-blague, vous le faites exprès ou quoi?

    [ALIIIIIIIIIINE!!]

    RépondreSupprimer
  20. Maudlin : argh, désolé, c'est le hasard de l'inspiration !
    Alaiaiaiaiaiaiaiaiain !!!!!
    :-))

    RépondreSupprimer
  21. je vais laisser un commentaire ,juste pour avoir un merci!!!
    :)
    joli texte

    RépondreSupprimer
  22. je vais laisser un commentaire ,juste pour avoir un merci!!!
    :)
    joli texte

    RépondreSupprimer
  23. Très bon, mais il faut bien choisir son heure pour te lire!
    P-S, tu as l'adresse de cette Shiva sur la photo?

    RépondreSupprimer
  24. Le Coucou : merci !
    Une femme avec plein de bras, ça te branche pour les tâches ménagères ? :-))

    RépondreSupprimer
  25. Et même la grammaire est de parti pris qui dit que le masculin etc. Texte bouleversant sur ton premier lien. Le nombre de jeunes filles et de femmes sans aucune solution qui servent de défouloir, dans mon pays d'adoption. Sale journée de merde, chaque année.

    RépondreSupprimer
  26. euphrosine : les liens sont un jeu, ça permet parfois de signaler des plumes ou des articles intéressants. Ioudgine est à lire ABSOLUMENT ! :-))
    Merci !

    RépondreSupprimer
  27. Comme le coucou, au réveil, ça ne le fait pas... :)
    Trop cru le poireau.. :)
    Un bon we avec Mlle..

    RépondreSupprimer
  28. Une Shiva pour les tâches ménagères? Je n'y avais pas pensé! Mais oui: qui peut le plus, peut le moins (la question de savoir où nichent le plus et le moins est secondaire)…

    RépondreSupprimer
  29. @Poireau, P-S: twitter refuse de marcher chez moi, je ne peux donc pas te remercier pour le retweet… Merci!

    RépondreSupprimer
  30. Le Coucou : 2h30 de blocage ce matin, d'après ce que j'ai vu ! Ça refonctionne ! :-))

    RépondreSupprimer
  31. Poireau, pas chez moi: technical error… Ça m'embête pour le rebus, tout à l'heure!

    RépondreSupprimer
  32. Je n'ai pas lu les commentaires mais contrairement à eux, je trouve que ton sexe est très bien.

    RépondreSupprimer
  33. Bon sang, je rentre ce soir et je découvre que j'ai, sur la journée, reçu 138 e-mails ! Il doit y avoir un problème dans les tuyaux.
    En effet, outre les réaction à mes twits imbéciles (@Le_M_Poireau) de ces au moins 5 derniers jours, je reçois enfin ces commentaires !
    138 mails !
    :-))

    Le coucou : même moi, parfois, j'ai l'impression qu'un bras supplémentaire serait très utile ! :-))

    mtislav : j'ai parlé de mon sexe ? Zut, il faut que je me relise ! :-)))
    [Merci !].

    RépondreSupprimer
  34. Quel magnifique billet ! il y a tout ce qui fait un best seller : du cul; de l'émotion, de la romance !!!

    RépondreSupprimer
  35. Rolanda Bibine : merci ! Mais mon blog n'est pas à vendre, fort heureusement ! :-))

    RépondreSupprimer