jeudi 19 octobre 2017

Ce que nous sommes [ça commence à faire beaucoup…]




Nous ne sommes pas une armée d'imbéciles gouvernée par des cons, nous sommes des gens instruits* à qui l'on vend des vessies pour des lanternes.


Nous ne sommes pas des personnes qui méritons d'être pauvres par manque de talent, nous sommes des citoyens trop tolérants pour gifler les bourgeois pour ce qu'ils nous volent.


Parce que oui, la bourgeoisie, l'élite*, l'oligarchie, celle qui prend plusieurs noms comme pour mieux se cacher, est une troupe de voleurs.


Ils ne te le disent pas, ils emploient d'autres mots*. Par exemple, pour expliquer qu'une personne reçoive mensuellement et à elle seule de quoi rémunérer une bonne centaine de salariés, ils parlent de la «méritocratie».


La méritocratie* est le fruit de l'entre-soi. Elle est revendiquée par ceux qui ont le pouvoir afin de récompenser ceux qui leur en procurent d'avantage.


La méritocratie est la manière élégante qu'ils inventent pour justifier que nous ne sommes pas égaux en droits et que certains en méritent plus que d'autres.


Nous sommes quatre-vingts pour cent d'une classe d'âge depuis les années 80 à avoir obtenu le baccalauréat. Nous ne sommes pas des ignorants ou des analphabètes.


Nous avons l'intelligence et le savoir, nous possédons la capacité de comprendre l'ineptie de la politique menée. Enrichir les plus riches, ce n'est pas lutter contre la misère. Nous décidons tous ensemble, tous ensemble de les laisser faire.


Nous sommes, en république, une assemblée de citoyens égaux. Le plus pouilleux des pouilleux est l’exact égal d’un Pierre Gattaz et d’un Emmanuel Macron.


La plus souillon des souillons mérite exactement de porter gratuitement* les mêmes jupes ou robes ou pantalons Vuitton que Marie-Antoinette Brigitte Macron.
L'argent qui manque à notre république pour accomplir son rêve d'égalité est là, dans le coffre des banques et chez les milliardaires et leurs amis.


Nous ne sommes pas une armée d'imbéciles gouvernée par des cons, nous sommes des citoyens trop gentils pour reprendre l'argent qui nous a été volé. Et pourtant notre révolte est pavée de bonnes intentions.

Nota benêt : Franck Riboud était PDG de Danone.
Pour sa retraite qui débute au 1er décembre 2017,
il touchera 10.082 euros par jour.
Dix mille quatre vingt deux euros chaque jour…


Source image : set sel et poivre Marie-Anoinette*

 
—————————————————————————————
Faute d'embauche, je vis au RSA avec 435 euros par mois. Si tu souhaites que j'écrive dans ton journal, contacte-moi.
Cet article est un travail gratuit que je t'offre. Si tu as les moyens de me rémunérer, il y a un bouton de don Paypal (si tu es sur ordinateur) en haut à droite.
 

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. Qui est "il" ? Ton commentaire n'a pas de sens.

      Supprimer
  2. apparemment, vous "carburez" a autre chose que les vitamines et les légumes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, ce commentaire est vraiment très très intéressant.

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. Je rappelle que les commentaires anonymes sont effacés puisqu'ils n'existent pas.

    RépondreSupprimer