samedi 5 mai 2012

Mettre au cloud [ça tente !]




Le point de départ du réseau internet, c'était l'idée de la décentralisation. Au lieu d'avoir un seul lieu de stockage informatique* qui pouvait être bombardé par les méchants soviétiques, il fallait des données capables de circuler d'un point à un autre sans qu'on sache où elles se trouvent physiquement*.

C'était à la fois l'invention du peer to peer* et de la sécurité informatique idéale : en multipliant les sources en autant de points disséminés, personne n'a jamais la possibilité de connaitre l'ensemble du puzzle. Le catalogue complet de toutes les données de tous les internautes. De la taille de tes culottes*, de ton goût osé pour les mots de Bukowski* à ton numéro d'accès à tes données bancaires.

Or, votre histoire de cloud* [dans les nuages, aurait ajouté Bashung] me fait rageusement penser que nous sommes en train de nous faire avoir. Voilà que nous offrons* nous-mêmes la centralisation de nos données privées et collectives. Voilà que nous les rassemblons dans des fermes à disques durs. Nous fournissons ainsi nous-mêmes, à quiconque en chercherait le contrôle, la possibilité de frapper un grand coup…

Emprunt d'image*

16 commentaires:

  1. Nicolas : les gens sont parfois très stupides, surtout collectivement ! :-)

    RépondreSupprimer
  2. Voilà enfin quelqu'un qui pense comme moi... Je me sens un peu moins seul. Comme il était compliqué de poser un mouchard sur chaque machine, ou du moins, trop facile à contourner, on a fait croire à l’utilisateur moyen que le cloud était LA solution permettant un l’accès universel à ses données, qu’il répondait parfaitement aux impératifs liés au nomadisme. C’est en partie vrai, mais l’objectif est ailleurs. Il fallait surtout obtenir le consentement de l’utilisateur pour qu’il externalise lui-même ses données, ce qui, sous le couvert de la nouveauté, a été très facilement obtenu. (http://www.alter-oueb.fr/?p=2997)

    RépondreSupprimer
  3. Marco : faire rêver l'utilisateur pour qu'il offre ses données, c'est toujours le principe de l'ultra libéralisme. Ça sert à ça la communication ! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Ouf j'ai jamais compris comment fonctionne le cloud ça tombe bien !

    RépondreSupprimer
  5. Et moi je n'ai toujours pas compris. Qu'est-ce que c'est que cette histoire de cloud?
    Quelque chose me sussure que ça vaut la peine d'y voir clair.
    Je m'en vais voir le lien de Marco et si je comprends décidément rien, je vous préviens: je reviens!

    RépondreSupprimer
  6. Qu'est-ce que c'est un "cloud"? J'aimerais bien que quelqu'un de patient m'explique.
    Merci :)))))

    RépondreSupprimer
  7. Ah tiens, Blogger ne daigne toujours pas m'envoyer d'alerte commentaire. Quelle saloperie, je vais le quitter !

    Trublyonne Io Froufrou : le Cloud c'est la possibilité de stocker des fichiers non pas sur ton ordinateur mais sur un service internet. L'avantage est que si tu disposes de plusieurs appareils connectés, ils peuvent se mettre à jour automatiquement puisque reliés à ces données en ligne.
    Sauf que je soulève cette question : est ce que tous regrouper ses données sur un service internet n'est pas régresser au niveau sécurité ?
    :-))

    Milinia : merci ! :-)

    RépondreSupprimer
  8. J'ai compris. Merci!
    J'ignorais l'existence de ces fichiers et j'aurais donc pu très facilement céder au chant des sirènes. Grâce à toi (et à Marco), les sirènes iront se rhabiller.

    Trublyonne? Moi? :))

    RépondreSupprimer
  9. Utiliser "le Cloud" ne signifie pas forcément confier ses données à un tiers de (non)confiance. La technologie Cloud pour ce qui est du stockage de données permet d'abord de faciliter l'accés et la synchro de ses données depuis tout appareil : PC, tablette, smartphone, depuis n'importe quel accès (ADSL maison, cybercafé, 3G etc...
    Avec ownCloud http://owncloud.org/ (open source) tout un chacun peut devenir acteur de son propre serveur de Cloud :

    ex :
    un nom de domaine chez Gandi : 12 €/an https://www.gandi.net/domaine
    un 'simpleHosting' chez Gandi : 4 € / mois https://www.gandi.net/hebergement/simple
    installation de ownCloud http://www.evenit.info/tag/gandi/

    Vous voilà propriétaire de 'votre Cloud'...

    RépondreSupprimer
  10. la_graula : tu es rigolo toi ! Et elles sont où tes données ? Sur un serveur ? Que tu en sois propriétaire ne change rien !
    :-)

    RépondreSupprimer
  11. Oui, tu as raison, mais :

    - un datacenter qui héberge ton serveur est sécurisé, backupé...donc sans doute bien plus sûr qu'un PC personnel
    - le Cloud peut ne servir qu'à synchroniser ses divers appareils, donc les données peuvent aussi se trouver sur ton PC, ta tablette...un disque externe, une clé USB...
    - en informatique il est prudent d'avoir des sauvegardes... (comme dans la vraie vie on ne met jamais tous ses oeufs dans le même panier). Stocker dans le Cloud ne veut pas dire stocker uniquement dans le Cloud, on fait sa petite sauvegarde perso (CD, disque dur...) Le Cloud offre une facilité d'accès,
    - tu peux aussi monter ton propre serveur ownCloud 'à la maison' et le rendre accessible depuis Internet, c'est bien l'intérêt de ce soft open source, libre et gratuit.

    RépondreSupprimer
  12. la_graula : donc sur mon article qui dit : faisez gaffe vos données en ligne, ce n'est jamais sûr, tu viens m'expliquer le contraire. C'est bien, je le note.

    RépondreSupprimer
  13. Je ne vois qu'une seule solution, faisons la guerre aux méchants soviétiques pour que tout rentre dans l'ordre !

    J'ai dit une connerie ?

    RépondreSupprimer
  14. Mademoiselle Ciguë : et les gentils soviétiques, on en fait quoi ? :-D

    RépondreSupprimer