vendredi 29 juin 2012

La marelle [Jouer à sauter !]




Durant toute ton enfance, tu apprends comment fonctionne le monde. Tu découvres avec des yeux neufs ce que tout le monde semble connaitre déjà ; l'aventure est au coin de la rue. Et à l'adolescence, c'est comme si quelqu'un re-mélangeait le paquet de cartes.

Les filles avec qui tu jouais la veille à la marelle, il faut maintenant les inviter au resto avant d'espérer les envoyer sauter jusqu'au ciel.  Dès qu'elles attrapent de la poitrine, les femmes deviennent des personnes bizarres. Dès qu'elles ont des nibards, ce n'est plus du tout le même jeu.

Comme si la vie était devenue plus sérieuse… 


source image*

 

17 commentaires:

  1. Plus sérieuse, hélas ! Mais, comme disent certains, on peut garder son "coeur d'enfant". Je préfère regarder la monde tel qu'il est, sans illusion.

    RépondreSupprimer
  2. Les femmes ne sont pas des animaux comme les autres.

    RépondreSupprimer
  3. Molinia : ah ah ! Regardez le monde tel qu'il est ! Ton regard est forcément subjectif ! :-)))

    Captainhaka : what else ? :-)

    Nicolas J : c'est vrai ! Tu crois prendre une femme de compagnie et tu te retrouves à devoir faire la vaisselle à sa place ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon regard est certainement subjectif, mais c'est le mien. Donc, nécessirement, le meilleur ! Hi, hi, hi,....

      Supprimer
  4. Molinia : c'est pas vrai, le mien est mieux ! ;-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je disais. Pour moi, le mien est le meilleur; pour toi, le tien est le meilleur. Personne, sauf tes nombreux amis ne nous dépargeront !

      Supprimer
  5. molinia : j'avais compris ! Pour moi, juste pour papoter, ce n'est pas important. Je me sens de moins en moins d'intérêt pour défendre mon point de vue. Je suis tellement convaincu que ni moi ni l'autre n'en changeront, à quoi bon. Une fois énoncées les différences, voilà, allons boire un verre ensemble ! :-)
    Mais on s'éloigne de cette histoire de femmes qui, parce qu'elles ont de la poitrine, se mettent à devenir bizarres et incompréhensibles ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là, nous ne serons pas du même avis. La jeune fille devenue femme est différente c'est sûr, incompréhensible pour son amoureux, peut-être, mais elle, elle se sent bien.
      Papoter comme tu dis, n'est-ce pas un plaisir ? Si c'est non, j'arrête. :)

      Supprimer
  6. Réflexion faite, j'arrête. Désolée d'avoir monopolisé le débat. Juré, promis, cela n'arrivera plus. Si j'avais du talent je ferai sur mon blog un post sur la séduction de la fille (gros seins ou pas) se sentant devenue femme.
    Zut, j'ai encore écrit... :)

    RépondreSupprimer
  7. Les hommes et les femmes peuvent très bien se comprendre s'ils communiquent et se disent tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial. Rien à ajouter. Sauf qu'il s'agit de vrais hommes et de vraies femmes.

      Supprimer
  8. Mionel : c'est beau ce que tu dis, on pourrait croire à du Disney si tu le faisais en chanson ! :-P

    RépondreSupprimer
  9. La bizarrerie est-elle proportionnelle à la taille de la poitrine...?
    Du point de vue féminin, les hommes deviennent incompréhensibles et compliqués qd leur voix change...Les relations hommes-femmes sont compliquées et bizarres, de toute façon, ai jamais rien compris...enfin, je dis ça, ça n'engage que moi hein...

    RépondreSupprimer
  10. Les filles deviennent sérieuses dès qu'il leur pousse des seins ...
    J'en connais peu qui soient contentes des leurs : trop petits, trop gros, tombants, dissymétriques et que sais-je encore !!!
    Tu voudrais être de bonne humeur avec ça toi ?
    Je suppose que les premiers poils qui poussent aux garçons provoquent le même bouleversement ...
    Je n'ai jamais rien compris non plus au fonctionnement du sexe "opposé", sauf cette attraction à peu près universelle.
    Les voies du Seigneur étant impénétrables je n'essaie plus d'en savoir plus !

    RépondreSupprimer