dimanche 1 juin 2008

Troisième République des Blogs [la rencontre !]


[source]




La démocratie, ce n'est pas simplement de lacher son bulletin dans l'urne et d'attendre la fin du mandat pour y revenir. Il y a, il me semble, une vigilance nécessaire à mettre en œuvre, une nécessité à suivre le travail des élus, surtout s'ils sont de votre bord.



Si les absents ont toujours tort, c'est encore plus vrai pour les blogueurs traitant de politique qui ne se sont pas déplacés lors de la troisième république des blogs. François Briançon, adjoint de Pierre Cohen* et chargé des Sports nous y a rejoint et nous avons pu discuter avec lui de la réalité de son travail.


Il avait l'air épuisé mais ravi des cent mille euros récupérés auprès de la Fédération Française de Foot et qui serviront à retaper les équipements des quartiers qui en ont vraiment besoin. C'est d'ailleurs en observant l'état de délabrement du matos laissé en plan par l'ancienne municipalité qu'on mesure l'importance symbolique de la somme.


Le budget faramineux du sport d'élite qui sert à financer la pratique sportive locale, voilà un exemple concret de la répartition des richesses par intervention de nos élus. C'est quand même un bon début pour une équipe dont l'opposition annonçait, durant la campagne, qu'elle ne saurait qu'augmenter les impôts !


Les blogueurs présents :
Alluvions
Fanette
François Briançon
Jardins Politiques
L'anarcho-Monarchiste
Politikele
Vu De Droite


Petite perfidie personnelle :
c'est tout de même étonnant
ces gens qui se disent du Modem
pour vouloir travailler avec tout le monde
et qui pourtant refusent de participer
aux Républiques des Blogs parce
qu'il y aurait trop de gauchisses !




*Comme il est toujours député ET maire, il n'a pas le temps d'avoir un blog ! :-)

11 commentaires:

  1. C'est un rendez-vous d'ivrogne ? Si oui, je viens.

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas : c'est dans un café-restaurant, on peut toujours boire !!!
    Tu viens quand tu veux, tu sais bien !!!
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. ben vi Nicolas, je te dois déjà deux demi ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Ta petite perfidie personnelle sonne juste... malheureusement.

    RépondreSupprimer
  5. On a refait le monde et ce fût très sympa.

    Un grand bonjour à tous

    Philippe
    www.vudedroite.com

    RépondreSupprimer
  6. Pour une fois, un type de droite avec qui on peut discuter et même sur certains sujets, tomber d'accord !
    :-))

    RépondreSupprimer
  7. le petit grognard3 juin 2008 à 15:16

    Monsieur Poireau,

    le problème n'est pas de discuter avec des gens de gauche (ça j'ai longtemps donné).
    Le problème est que soit on fait venir tous les élus/candidats (comme lors de la 1ère RDB) soit aucun élu (comme le voulait monolecte et au fond la seconde gagnait en convivialité, là dessus elle n'avait pas tort). J'ai des principes et là dessus j'en sors pas. On me dit "Briançon", il blogue soit. Mais quid de Belloubet ? Au pire ce n'est pas si compliqué d'inviter n'importe quel élu d'une commune avoisinante de droite (y'en a pas des masses mais quand même). Mais ça demande du travail (et je sais que je suis le mieux placé pour en parler).
    Tu peux sauter comme un cabri et dire que les autres sont cons de ne pas venir. Moi je me poserai d'autres questions.
    cordialement

    RépondreSupprimer
  8. LePetitGrognard :
    Tu as quitté l'organisation de la RdB mais si tu comptes organiser ton propre truc, libre à toi ! Je nous estime libres d'inviter et de ne pas inviter qui l'on veut.
    Même avec des gens élus de gauche, ca reste convivial, tu le saurais si tu participais.
    Tu te places volontairement hors du truc, en position du râleur aigri et je trouve ça moche !
    Je suis ravi que tu t'inquiètes de la RdB pour autant, ça montre que tu as quand même bon fond ! :-)))

    RépondreSupprimer
  9. le petit grognard3 juin 2008 à 15:36

    A M. Poireau :

    je ne vais rien organiser (ne fais pas ta Fanette lol). Je ne blogue plus et vais quitter la région (probablement).
    Tu as raison, vous faites ce que vous voulez mais dans ce cas-là, il ne faut pas en vouloir à ceux qui n'ont pas envie de venir. C'est tout. Alors les "perfidies", bof.
    Je m'inquiète pas tant que ça. Mais je me dis que j'ai perdu tellement de temps au début, pour pas mal d'ingratitude après. Enfin je m'y suis rendu compte tôt heureusement.

    RépondreSupprimer
  10. well.. it's like I thought!

    RépondreSupprimer