jeudi 20 mars 2008

Le pied [des kilomètres de marche !]

Mesurer la taille de son sexe, pour un garçon, ce n'est pas plus bête que pour une fille de savoir sa taille de bonnet en soutien-gorge.

J'attends d'ailleurs avec impatience la mode des étuis péniens pour les hommes et il sera alors légitime de connaître précisèment ses mensurations.
_Ça te va comme un gant me dira ma chérie, telle que je la connais, flatteuse pour pas cher !

C'est comme connaître sa pointure et c'est normal si on veut être bien dans ses baskets.
Bien dans sa peau pour trouver chaussure à son pied.
Et faire un bout de chemin ensemble.

Il est évident que ce n'est pas la pointure qui fait qu'on marche mieux.
Peut-être qu'un grand pied permet d'avancer d'un pas plus ample tandis qu'un petit panard oblige à accélérer la cadence. Mais l'un et l'autre permettent d'aller de l'avant.

Et ça n'empêche en rien de s'enlacer pour prendre son pied

27 commentaires:

  1. Je viens d'avoir une révélation, grâce à toi, mon cher Poireau.
    A compter d'aujourd'hui, je vais m'imaginer être une chaussure.
    Tu crois que ça va poser problème si je m'imagine en forme de tongue ? J'aime les tongues, je suis une tongue-maniaque ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Oui sauf que si les filles mesurent leur poitrine c'est avant tout pour pouvoir lui trouver un soutien adapté. Tant que les étui dont tu parles n'existent pas, il ne s'agit chez les hommes que d'orgueil mal placé... C'est vous-mêmes qui le reconnaissez lorsque vous êtes honnêtes...

    RépondreSupprimer
  3. Elza : la tongue, c'est un peu comme le string du pied, non ?

    Zoridae : les hommes mesurent tout et parlent en technicien. Une voiture n'est pas bleue, elle est de telle puissance… Pour leur corps, ils sont pareils !
    Enfin, je pense !
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. Puisqu'on en est aux mesures, peut-on faire un rapport entre la longueur du pied, l'intensité du pied pris et la profondeur d'un bonnet de soutien-gorge ? J'ignore à quelle équation on aboutit... étant donné que le pied moyen mesure 25 cm , l'intensité moyenne pourrait être évaluée à 50 sur une échelle de 100 et le bonnet moyen à 90 B. Je laisse les matheux plancher...

    RépondreSupprimer
  5. Plumeau,

    "Je laisse les matheux plancher..."

    Pied au plancher ?

    RépondreSupprimer
  6. Speculum, maintenant étui...on croirait entendre le Géo Trouvetou de la question sexuelle.

    RépondreSupprimer
  7. @zoridae,

    Pourquoi mal placé ? Tu préférais qu'on ai la bite en faut de la tête ? Imagine alors Balmeyer devoir changer de chapeau.

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas,

    Tu twittes trop, tu écrit des @zoridae maintenant ;)

    Arrête de faire du mauvais esprit, c'est l'orgueil qui est mal placé ! Je connais une blague qui raconte que ce sont les neurones qui migrent si besoin, un peu plus bas...

    RépondreSupprimer
  9. C'est pas du mauvais esprit, juste une bêtise, ma spécialité !

    RépondreSupprimer
  10. Eh bien, moi, je n'ai pas hâte, pour les étuis péniens : voilà un truc qui m'obligerait à regarder la douloureuse réalité en face...

    RépondreSupprimer
  11. Cette image d'étui va hanter mon imagination. Moi j'imagine ça comme une petite mallette qu'on transporte comme un violon...

    RépondreSupprimer
  12. D'où l'expression "pisser dans un violon".

    RépondreSupprimer
  13. Quelqu'un peut me rappeler l'intérêt de l'étui pénien?...
    Ok, je sors...
    ;-)

    RépondreSupprimer
  14. Il y a des dames très gourmandes.

    RépondreSupprimer
  15. Plumeau : 25 cm ? Tu vis sur un grand pied ! :-)))

    Diane : nus sur le plancher ? :-)

    Dorham : il y a deux sujets dont j'aime parler en particulier sur ce blog (quand la politique me saoule, notamment !), c'est d.ieu et les rapports femme/homme (dont le sexe !).
    Mais je sens que la politique me revient ! :-)

    Franssoit : "pieds plats, cœur chaud" comme disait la Comtesse de Ségur ! :-))

    Nicolas : Balmeyer sort toujours couvert ! C'est pas sot ! :-)))
    (et puis ça peut être pratique en voiture !).

    Zoridae : quand je lis ce genre de remarque féminine, je m'interroge toujours sur la proportion de jalousie à avoir un pénis ! (ou avoir un pénis à soi !). :-]]

    Nicolas : la bêtise est l'avenir des blogs ? (référence à une nomination !).

    Didier Goux : euh… non rien ! :-))

    Balmeyer : un étui ? une malette ? Un 38 tonnes pendant que tu y est ! Vantard ! :-)))

    Nicolas : pisser dans une malette, ça peut marcher aussi ? :-)

    Mag : ça permet, comme la dentelle et les guipûre, de laisser place à l'imaginaire !!!

    Nicolas : vive la gourmandise ! ;-))

    [et pas :-))))))))) comme dirait Balmeyer !]

    RépondreSupprimer
  16. Monsieur Poireau, de quelle remarque parles tu ?
    La blague n'est pas de moi...

    RépondreSupprimer
  17. Zoridae : je faisais référence à ta phrase : «il ne s'agit chez les hommes que d'orgueil mal placé» qui pour moi est symptomatiquement féminin.
    Je veux dire que je connais de nombreuses femmes dont cette question du mesurage de pénis exaspèrent que je finis par soupçonner un truc pas clair !
    Suis-je clair ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  18. Là où tu fais erreur c'est que je n'ai jamais dit que cette question m'exaspérait. Je ne pense pas que les femmes se préoccupent de ces questions de taille et si tu en as rencontré que tu soupçonnes de trucs freudiens mal digérés, conseille-leur de consulter. Parce que je crois que le sentiment de manque de pénis doit normalement disparaître vers l'âge de 5 ans ;))
    Quant à la question des comparaisons, va sur tous les blogs masculins que tu connais et regarde combien de fois tu vois des phrases du style "qui a la plus grosse".
    Puis fais la même chose sur les sites féminins...

    Alors ?

    RépondreSupprimer
  19. Zoridae : d'accord, c'est moi qui ai interprêté de la sorte, tu as raison. C'est ma subjectivité !
    Cela dit, rappelle-moi de parler thérapie avec certaines de mes copines alors !
    (ou alors, y'a plusieurs opinions possible ! :-]).

    Je continue de penser qu'il est naturel à l'homme de tout mesurer et de toujours s'exprimer de manière concrète. Les voitures sont puissantes, elles ne sont pas forcèment rouge ou jolies !
    :-)

    RépondreSupprimer
  20. Mag : tu vas chercher ton imaginaire ? :-)))

    RépondreSupprimer
  21. Vous savez que vous êtes une vraie crapule Monsieur Poireau???
    ;-)

    RépondreSupprimer
  22. Mag : je vous envoies un courrier de mon avocat ! Votre phrase est insultante ET diffamatoire !
    Une ccrapule !
    :-)))

    RépondreSupprimer
  23. Oh oui! 'diffamatoire'... J'ADORE!!
    ;-)

    RépondreSupprimer
  24. Eh bien, moi, mon grand âge et ma puissance de séduction m'autorisent à vous dire que j'ai connu quelques femmes (pas la majorité, loin de là, je le reconnais) qui avouaient sans honte ni détour qu'elles étaient plus excitées par les grosses queues que par les autres. Ou, plutôt, par "l'idée" d'une grosse queue, ce qui est sans doute différent.

    La scrupuleuse honnêteté intellectuelle qui m'anime, et qui me vaut cette admiration sans bornes dont je jouis au sein de la blogosphère, m'oblige à ajouter que j'en ai connu d'autres, à l'inverse, qui se disaient plutôt "effrayées" par les hommes chibrés "Dumbo" et qui préféraient nettement du matos plus standard.

    Mais j'ai toujours soupçonné ces dernières de dire ça pour me mettre à l'aise et ne pas me court-circuiter la bandaison.

    RépondreSupprimer
  25. Didier Goux : Bien que je sois doté d'un âge moins canonique, je fais la même observation que vous ! Je pense à les écouter que si la taille n'a guère d'importance techniquement (sauf le cas des micro-pénis - moins de 7 cm), il y a tout de même l'impression visuelle.
    Il doit être plus flatteur le désir plus amplement déployé !
    :-)

    RépondreSupprimer