mercredi 25 janvier 2012

Le scénario [un pas de côté !]




Toute cette scénarisation pour arriver à la candidature de François Fillon*. Plus tard, on dira que c'était un coup de génie de Nicolas Sarkozy.

Tous les autres sont partis bille en tête à taper sur le petit nerveux, à casser son bilan, à le désigner systématiquement comme responsable de l'état du pays pendant que l'autre bellâtre du cheveu* reste à l'abri des attaques.

Pour tromper son monde, il est même allé jusqu'à annoncer son arrivée à Paris. Il compte se faire élire juste dans la circonscription de Rachida Dati, la petite arriviste qui se croyait arrivée. Il fait d'une pierre, deux coups : il détourne l'attention et il en profite pour expulser la gamine* en disgrâce.

Tous les adversaires ont monté leur communication sur l'impossible continuité avec ce président instable et inconstant. Pendant que l'autre garde l'air de celui qui a inventé la ligne droite. Lorsque tu imagines François Fillon*, est-ce que les défauts auxquels tu penses sont "énervé" ou "fluctuant" ?

Le moment venu, sans doute vers la fin février, Nicolas Sarkozy annoncera qu'il préfère se consacrer à cette toute paternité toute neuve. Qu'il y a encore beaucoup de réformes à réaliser pour la France et que, parce que l'avenir de Giulia* compte pour lui plus que tout, il en confie la charge à François Fillon*.

Juste un pas de côté, tous les opposants loupent le virage et la machine UMP est relancée !

Copie de tweet* :
«Eh t'as vu Fillon, à l'envers, ça fait Nollif».

Illustration : résultat de la recherche "Fillon" dans Google Images (détail)


8 commentaires:

  1. Tu as raison, faut s'attendre à tout surtout aux coups de Trafalgar ...ils n'ont guère que ça à tenter ! ...

    RépondreSupprimer
  2. ladyapolline : merci. Je ne crois pas vraiment que Sarkozy soit capable de faire ce pas de côté, il aime trop sa réussite personnelle. Mais c'est sans doute ce qu'il fautdrait à l'UMP, cet électrochoc, pour redémarrer !
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Astucieux ... !
    Mais peut-être aussi qu'il laissera Fillon élever Giulia, va savoir !

    RépondreSupprimer
  4. Scénario crédible. Je vois aussi Juppé qui n'a pas la même coupe de cheveux.

    RépondreSupprimer
  5. Solveig : pécheresse ! :-))

    Jraf : je fais des efforts pourtant, y'a la photo en multi exemplaires ! :-))

    Nicolas : c'est amusant parce que cette théorie que je m'amuse à faire ici, on en a discuté sérieusement dans ma soirée où il y avait pas mal de cadre du PS. C'est visiblement crédible et l'option Juppé est effectivement avancée.
    Mais je ne crois pas à une candidature de celui-co, en regardant un peu le passé, c'est un Chiraquien. Jamais Sarkozy ne rendrait le fauteuil à cet ennemi-là ! Il est rancunier, on le sait ! :-))

    RépondreSupprimer
  6. Rockefeller, Rothschild, Rhodes, Warburg, Astor, Morgan, …

    A quand un article sur ces grandes familles oligarchiques ?

    RépondreSupprimer